Inégalités et Santé vers une intégration des efforts de recherche

by Michel Tousignant | Sep 30, 1999

Résumé exécutif

Santé Canada de même que la conférence interprovinciale des ministres de la santé sont d’accord pour cibler les inégalités devant la santé comme la priorité dans leurs efforts pour améliorer la santé de la population. Les groupes défavorisés ont une susceptibilité plus grande à toutes les maladies, autant sur les plans physique que mental, et cela entraîne des dépenses élevées.

Croyant que la structure des Instituts n’est pas adéquate pour orienter la recherche autour de cette problématique, nous proposons la création d’un Secrétariat Inégalités-Santé qui rassemblerait tous les chercheurs intéressés par ces problèmes dans le but de mieux coordonner leurs efforts dispersés. Sa vocation serait transversale et servirait à unir les efforts provenant de plusieurs disciplines biomédicales et des sciences sociales.

Une telle entreprise permettra de mieux comprendre la comorbidité des populations pauvres ou exclues et de privilégier une approche qui se préoccupe autant de la santé des communautés que de celle des individus. Elle mettra sur pied des projets nationaux qui mettrait en valeur la créativité des chercheurs dans les sites régionaux.

Nous proposons également la création d’un Groupe d’étude et d’un Forum de chercheurs afin de mieux planifier le travail de ce Secrétariat et de l’alimenter d’idées nouvelles et d’un Institut d’été pour la formation des jeunes chercheurs. Le succès de ce programme dépendra de la capacité à intégrer les représentants des services aux étapes cruciales du processus de recherche. Leur participation assurera le transfert des connaissances nécessaire pour faire profiter rapidement la population canadienne des fruits de la recherche. Cela exigera des modes d’évaluation adaptés de la part des comités de pairs. En conclusion, nous prenons fait que le Canada possède une masse critique de chercheurs dans ce domaine, mais que le réseau est à construire.